Association belgo-luxembourgeoise des producteurs et des distributeurs de cosmétiques, détergents, produits d'entretien, colles et mastics, biocides et aérosols

Vous êtes ici:

Un Green Deal pour défier les emballages

DETIC relève le gant !

Tout le monde connaît l'importance de l'emballage dans un produit. Il permet de protéger et de conserver le contenu, sert de support à l'information consommateur et il participe à l'image du produit ainsi qu’à son marketing. Le gouvernement flamand a décidé de lancer un grand challenge à l'emballage sous la forme d'un Green Deal dont l'objectif, dans les secteurs de DETIC, est de promouvoir la vente en vrac où la réutilisation de l'emballage. Un fameux défi qui doit faire face à de nombreuses contraintes de sécurité, d'hygiène, de réglementation et de faisabilité. En effet, contrairement à ce que l'on pourrait croire, il n'est pas facile du tout de se passer de l'emballage. C’est dans le secteur cosmétiques que les contraintes de qualité et de sécurités sont les plus difficiles à vaincre, néanmoins le défi reste également important dans le secteur de la détergence où les exigences réglementaires, indispensables à la protection du consommateurs, sont également de taille.

L'administration flamande (OVAM) et 4 fédérations professionnelles (DETIC (Non Food), Fevia (Industrie Alimentaire), Comeos (La distribution) et VIL (secteur logistique)) se sont alliés en un partenariat fort pour relever ce défi et promouvoir de nouveaux modes de consommation afin de réduire les emballages des produits tout en respectant les obligations réglementaires et les contraintes d'hygiène et de qualité nécessaires à la sécurité du consommateur. DETIC invite ses membres à une forte participation et s'engage à promouvoir le Green deal au sein de son membership, à coordonner les initiatives qui seront proposées et à faire le lien avec les universités et hautes écoles. DETIC veillera aussi à ce que le Green Deal soit un vrai tremplin pour les bonnes idées qui conduisent réellement à une réduction de l’impact environnemental des produits et maintiennent un niveau de sécurité élevé pour les consommateurs et utilisateurs finaux. Pas de place pour les fausses bonnes idées.

Une structure flexible dotée de ressources non négligeables

emballages green deal

Le Green deal se structure en 2 parties. La première d'une durée d'un an est une partie créative. Durant cette période les entreprises qui participeront au Green Deal pourront chercher et trouver des solutions. Il est à noter que les entreprises peuvent participer sans avoir de projets concrets et profiter de la période créative pour développer ou affiner une solution innovante, nouvelle ou préexistante. La seconde période, d'une durée de 2 ans, consistera à développer concrètement le projet, seul ou en partenariat. Pour cette seconde période grâce au budget apporté par Fost Plus, une somme de 600.000€ est attribuée pour aider les entreprises (le budget s’élève à 1,7 million d’euros sur 4 ans). Il est à noter que pendant la période de créativité, DETIC souhaite mener des études d’objectivations afin de pouvoir donner une valeur scientifique au choix d'emballage et d’éditer des guidances à l’usage des entreprises. Pour ce faire, des études seront menées avec les universités et les hautes écoles. Il s'agira d'une part, d’objectiver les choix possibles à partir d'analyses cycle de vie, et d'autre part, de réaliser une étude d'acceptabilité par le consommateur. Il est en effet important de savoir si le consommateur va réellement changer ses habitudes de consommation et s'orienter vers un achat en vrac et/ou un achat via un emballage à re remplir et également d’évaluer les limites de ce type de modèle de vente.

Pas d’obligation stricte de résultats mais un signe fort pour booster la créativité des entreprises

Les entreprises qui signeront ce Green Deal n'ont pas d'obligation de résultat. L'engagement porte sur le développement d'un projet et sur son implémentation. Si le projet échoue, il n'y a pas de sanction. l’échec d’une idée, c’est également un résultat dont on peut tirer des conclusions constructives. L'objectif du gouvernement flamand est de promouvoir une nouvelle façon de vendre les produits cosmétiques et les détergents en essayant de trouver des solutions à moindre impact environnemental. C'est là toute la richesse de ce Green deal. Son point le plus fort est de vouloir doper la créativité des entreprises.

Place à l’enthousiasme

DETIC invite vivement ses membres à participer à ce Green Deal. En effet nombre des membres de DETIC sont déjà impliqués dans des projets visant à réduire l'impact environnemental de leurs produits par la modification des modes de consommation. Pour ces entreprises, le Green Deal est une véritable opportunité de démontrer une forte volonté d'avancer et également de tester les projets sur le marché. Rien n’est à perdre, tout est à gagner pour les porteurs d’idées ! Le Green Deal est ouvert à toutes les entreprises, belges ou européennes. Une seule contrainte : tester et développer un projet sur le marché flamand.

Toutes les informations importantes sur le Green Deal Anders Verpakt se trouvent sur le site www.greendealandersverpakt.be. DETIC répond à toutes les questions.